Bernard Monnet est né à Versailles, près de Paris, où il a connu la pauvreté et l’exclusion avec sa famille. Il a vu ses parents et de nombreuses autres familles lutter pour vivre dans la dignité. En 1977, alors qu’il vivait à Toulon, il a découvert le Mouvement ATD Quart Monde et a vu comment il fonctionnait pour défendre les droits et la dignité de ses parents et de toute sa communauté. Il choisira finalement de s’impliquer et de s’engager personnellement dans ce Mouvement comme militant Quart-Monde, pour faire preuve de solidarité avec les plus démunis. Depuis, il a travaillé sans relâche au sein du Mouvement, notamment pendant plusieurs années dans le cadre du volontariat permanent d’ATD Quart-Monde aux Pays-Bas et en France, à Lille et à Paris. En 1987, il a travaillé avec des jeunes qui ont contribué à l’organisation de la première Journée Mondiale du Refus de la Misère. Le soir de cette première Journée Mondiale, il s’est rendu compte qu’il ne pourrait plus vivre sans porter cette lumière d’espérance et qu’il répondrait à l’appel à s’unir pour la dignité humaine dans le monde entier.