Madame Carolina Escobar Sarti par ses nombreuses années d’engagement en faveur de la justice sociale au Guatemala, a contribué à accroître la mobilisation visant à faire reconnaître que là où des hommes et des femmes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. En outre, le partage de ses réflexions et de son expérience enrichi et consolide le travail entrepris par le Comité pour promouvoir et soutenir l’esprit et les objectifs du 17 octobre. »

Madame Escobar Sarti, née au Guatemala, est actuellement directrice nationale de « La Alianza Guatemala », une association intervenant auprès de fillettes et d’adolescentes en danger, victimes de violences sexuelles et de trafic d’êtres humains. Elle a publié plusieurs recueils de poésie, des nouvelles, des travaux de recherche en sciences sociales ainsi que des centaines d’articles dans la presse, où elle écrit régulièrement sur des questions liées aux droits de l’homme.

« La Alianza Guatemala » offre des soins aux jeunes filles victimes d’exploitation sexuelle et de trafic d’êtres humains. Elle s’efforce de dénoncer le trafic d’êtres humains et a lancé en 2009 le Programme de prévention et de sensibilisation contre la traite humaine. Elle apporte un soutien juridique aux jeunes filles victimes de traite humaine et d’autres violations de leurs droits