Ce dossier pédagogique s’adresse aux enfants de 6 à 14 ans (voire à partir de 4 ans pour quelques activités) et à leurs animateurs, enseignants, proches, qui souhaitent faire grandir en eux et entre eux le sens de l’amitié, développer leur conscience de citoyen de la Terre et donner place à leur désir d’agir.


C’est un outil de mobilisation lié à la Journée mondiale du refus de la misère organisée chaque année le 17 octobre par le Collectif « Refuser la misère ». Le thème de cette journée choisi pour les deux ans à venir est : « La dignité en action ». Pour 2022, il se décline plus précisément ainsi : « La dignité en action : nos engagements pour la justice, la paix et la planète ». Car tout est lié. Peut-on prétendre sauver l’humanité en tolérant les injustices sociales et économiques ? La seule voie d’avenir est une relation respectueuse et ajustée au vivant, aux richesses de la planète et aux diversités humaines, et repose sur la coopération entre tous les hommes et avec la nature. La paix en dépend, il ne peut y avoir de paix sans justice.


Nous avons donc conçu ce dossier autour des notions de JUSTICE SOCIALE, de PAIX et de sauvegarde de la PLANÈTE, et de leur interdépendance. A travers des activités simples, nous avons voulu rendre perceptibles les potentiels existants et les dangers menaçants, dans ces trois domaines, pour la vie de tous les humains. Afin de favoriser la confiance plutôt que l’anxiété, nous avons pris le parti, d’abord, d’observer ce qui est beau et porteur d’avenir sur terre et dans l’humanité, puis de parler des problèmes en envisageant toujours une solution et enfin d’inviter les enfants, d’une part, à imaginer d’autres façons de vivre, d’autre part, à agir ici et maintenant, à leur mesure.

Voilà pourquoi ce dossier pédagogique est bâti sur deux idées fortes, « La Terre est un jardin », « Le monde est en danger » et ouvre dans un troisième temps sur un appel à inventer le monde de demain, à l’aide de la Fresque de la Renaissance Écologique, « Ce que je peux changer ».
Il se présente sous la forme d’une série d’activités diverses, ludiques, créatives, de réflexion, de découverte, de compréhension, de débat… Elles
donnent l’opportunité à chaque enfant d’aiguiser son regard sur son environnement humain et naturel, mais aussi de réfléchir avec les autres à ce
qui est possible et nécessaire pour améliorer la vie de la planète et de ses habitants dès aujourd’hui et pour l’avenir, sans laisser personne de côté.
Autant que le résultat de chaque activité, la parole des enfants est précieuse. La qualité des échanges, du partage entre eux, l’épanouissement
de chacun et chacune dans le groupe sont essentiels. L’action contre les injustices peut commencer très tôt, mais pour être durable, elle doit s’en-
raciner dans une réflexion profonde sur la vie et le désir de changer les choses, se déployer dans la communauté et créer de la joie.

Nous vous souhaitons de beaux échanges, de belles actions, et de beaux projets d’avenir avec les enfants !