Sandra Sánchez, colombienne, est la directrice et fondatrice de la Fondation Oasis, institution située à Ciudad Bolívar, un district de Bogota au passé très fortement marqué par les discriminations et la ségrégation sociale. Depuis l’enfance, sa sensibilité et son rejet des injustices l’ont poussée à s’engager dans la recherche d’un monde plus juste, dans lequel toutes les personnes vivraient dignement. Si aujourd’hui elle fait un doctorat à Paris sur les problématiques de l’immigration forcée, c’est grâce à toute la richesse de ces expériences.


  • Histoire d’engagement de Sandra : Pour que le monde ne reste pas le même !
  • Réflexions après la lecture du rapport sur les dimensions cachées de la pauvreté : Donner la parole aux personnes qui vivent dans la pauvreté. Reconnaître leur savoir et leur valeur.